L’association les Hybrides s’associe au Festival Holy Groove pour mettre en place un projet pilote de médiation culturelle entre les gymnases lausannois et la scène musicale actuelle.

Le gymnase de Beaulieu, par l’intermédiaire d’une classe de troisième année option complémentaire musique et du professeur Richard Rentsch, serait le premier partenaire de cette action de médiation ayant pour vocation de se développer dans le temps.

Le Festival Holy Groove – qui a lieu cette année du 30 septembre au 3 octobre 2015 – a pour but de promouvoir le Funk et la Soul au sens large du terme dans sa composante actuelle et historique et ainsi créer un réseau officiel d’échanges et de partage dynamique, constructif et festif.

L’association a donc proposé la mise en place d’un module sur cinq semaines du 3 septembre au 3 octobre 2015. Pendant ces cinq semaines les élèves de la classe d’option complémentaire musique du gymnase de Beaulieu auront l’occasion de travailler autour des notions de Funk et de Soul grâce à différentes interventions puis de créer seul, ou en groupe, une « balade musicale » qui sera proposée gratuitement au grand public le samedi 3 octobre 2015.

Première séance:

Jeudi 3 septembre 2015: Les élèves ont rencontré les médiatrices et ont découvert le projet avec intérêt.

Intervenants :

  • Les médiatrices des Hybrides
  • Le professeur

Deuxième séance:

Jeudi 10 septembre 2015 : Les 15 élèves d’option musique du Gymnase de Beaulieu et leur professeur Richard Rentsch ont pu rencontrer les programmateurs du Holy Groove Festival. Durant deux heures, ils ont partagé ensemble leur perception du Funk et de la Soul dans la bonne humeur et surtout en musique! 

Intervenants :

  • Les trois programmateurs du festival dont une enseignante et Dj anglaise, un Dj et saxophoniste lausannois et un fondateur de label de Black Music.
  • Les médiatrices et le professeur

Troisième séance:

Jeudi 17 septembre 2015 : Durant cette séance, le concept de la bal(l)ade a été abordé pour accompagner les jeunes dans la conception de la leur. Pierre Corajoud leur a éxposé sa vision des balades en ville en abordant la question du choix des morceaux et des lieux ainsi que des contraintes inhérentes à la balade (rythme, météo, son, technique, etc.). Ensuite, les élèves ont eu le privilère de faire une bal(l)ade exclusivement préparée pour eux par Pierre Corajoud, autour du Gymnase de Beaulieu et au son de la Bosa Nova.

Intervenants :

  • Pierre Corajoud, organisateur de balades vertes en ville et amoureux de la black music.
  • Les médiatrices et le professeur

Quatrième séance:

Jeudi 24 septembre 2015 : Les élèves sont entrés dans le vif du sujet en travaillant activement sur la conception de leurs bal(l)ades. De cette séance, quatre thématiques ont émergé. Ils feront donc découvrir leur interprétation du Funk et de la Soul au public du festival le samedi 3 octobre de 14 à 18h. Ce jour là, vous pourrez soit suivre les quatre balades dans leur intégralité, soit attraper le train en marche selon vos goûts et affinités !

Intervenants :

  • Les médiatrices et le professeur

Cinquième séance:

Jeudi 1er octobre 2015 : Lors de notre cette séance les élèves sont allés sur le terrain pour expérimenter leurs bal(l)ades avant d’accueillir un public. Ils ont pu ainsi tester les trajets, le matériel et la musique. Ceux qui préparaient un live on aussi répété. Après quelques modifications, les bal(l)ades étaient prêtes pour le samedi! 

Intervenants :

  • Les médiatrices et le professeur

Présentation des bal(l)ades:

Samedi 3 octobre 2015 : De 14h à 18h, les quatre groupes d’élèves ont proposé leurs bal(l)ades au passants qui étaient au rendez-vous. Une quarantaine de personnes ont profité de déambuler dans Lausanne aux sons du Funk et de la Soul. Les quatre groupes ont imaginé des trajets originaux, passants par différents recoins de la ville. Les thèmes musicaux choisis par les jeunes ont été appréciés par les participants qui nous ont souvent demandé les titres des morceaux. Les élèves ont proposé des bal(l)ades originales parsemées de petites surprises comme un concert insolite au sommet de la Cathédrale! La journée s’est finie en beauté au festival Holy Groove auquel les élèves étaient conviés.

Les objectifs pédagogiques

Les objectifs de cette action de médiation se basent sur les objectifs du Plan d’étude Romand, section musique :

  • A 31 Mu — Représenter et exprimer une idée, un imaginaire, une émotion, une perception dans le langage musical…
  • A 32 Mu — Analyser ses perceptions sensorielles…
  • A 34 Mu — Comparer et analyser les différentes œuvres artistiques…

Il s’agira donc de permettre au élèves de :

  • Réfléchir sur les notions de Funk et de Soul lors de discussions interactives
  • Prendre confiance en leur propre choix et de les affirmer en construisant une balade à leur image

L’essentiel pour les médiatrices est de :

  • Se baser sur les acquis des élèves
  • Favoriser un apport réciproque pour les différents partenaires du projet en particulier les élèves et le festival.
  • Créer le lien entre une institution scolaire lausannoise et la scène musicale actuelle.