En partenariat avec Electrosanne Festival, l’association Les Hybrides a souhaité développer la promotion des créations contemporaines liées aux cultures électroniques ainsi que les questions qu’elles soulèvent, et par ce biais, partager son goût commun avec Electrosanne pour la création artistique liée aux nouvelles technologies. Le but de cette action de médiation étant de mettre en relation des publics et le champ culturel ainsi que les artistes et les parties prenantes.

Par cette action, l’association a voulu créer des rencontres entre les différents acteurs de cette création musicale électronique, existante en Suisse romande, et un public. En sensibilisant un public varié de façon transversale aux formes, aux genres et aux usages les plus divers des cultures électroniques, les Hybrides souhaitent, dans la mesure des possibles, inscrire leur action au-delà du territoire prédestiné pour ce genre de culture (club, festivals, etc..) et l’étendre sur un territoire plus large.

Cette action est fondée sur le partenariat avec des structures culturelles engagées à la fois dans la production, la diffusion d’œuvres et la sensibilisation des publics.

Atelier djing et découverte d’un festival :

Lors d’un atelier de deux heures le samedi 5 septembre, deux groupes d’enfants de six à douze ans ont eu l’occasion de se familiariser avec l’équipement d’un dj, d’apprendre les bases des techniques de mixe et du scratch. Ils ont appris à manipuler, jouer et mélanger des disques par le scratch.

Pour finir les jeunes ont visité le festival Electrosanne et ont ainsi eu l’occasion de découvrir le fonctionnement de l’organisation d’un tel évènement et les différents corps de métiers qui oeuvrent pour le festival. Enfin, ils ont pu monter sur scène et « tester » le matériel sonore à disposition.

Les différentes parties prenantes du projet :

Electrosanne et Fayabash:

Electrosanne est un festival des cultures électroniques qui a lieu chaque année en septembre au centre de Lausanne. Le festival fête en 2015 ses dix ans. À cette occasion, l’association Fayabash, organisatrice du festival Electrosanne, souhaite mettre en place des actions de médiation liées à ses activités et plus généralement aux cultures électroniques. En effet l’association estime que ces dix ans représentent un tournant qu’il faut souligner de différentes manières et notamment par la mise en place d’actions de médiation. Pour Fayabash le but est de mettre en place régulièrement (et pas uniquement pendant le festival Electrosanne) un type d’action de médiation qui lierait le public à la création artistique liée aux nouvelles technologies

VR School :

Fondée il y a dix ans, la VR-school est une école de musique spécialisée dans l’apprentissage des techniques de DJing et de musique assistée par ordinateur. VR-school est la première école de ce type en Suisse et compte plus de 500 élèves à ce jour.

Sa vocation est de transmettre sa passion et son savoir-faire aux futurs compositeurs et DJs par le biais d’une méthode d’enseignement ludique et novatrice.

L’équipe VR-school est composée de musiciens professionnels et d’enseignants qualifiés, tous actifs dans le secteur de la musique. L’école met à disposition de ses élèves un matériel professionnel et propose les dernières technologies en matière de création musicale.

RAPHAËL PARISOD – Directeur et fondateur de l’école VR School

Directeur d’un magasin de musique pendant plus de six ans et fondateur de la VR-school, Raphaël, aka « Volta », est un DJ et producteur confirmé. On le retrouve sur des labels de renoms comme Liebe Detail, Music Man, Plastic Fantastic, Remote Area, Gimmick ou encore Freerange. Il a notamment travaillé comme responsable dans des structures comme Hug Musique.

Cette action de médiation est soutenue par:

1436792858_vd1434415052_mig