L’association « Les Hybrides »

L’association « Les Hybrides »

Les Hybrides

Les Hybrides est une association lausannoise, sans but lucratif et qui poursuit les buts suivants:

1.  L’association Les Hybrides a pour but la promotion de la culture suisse en mettant l’accent sur l’actualité et les phénomènes de société. Elle se veut accessible au plus grand nombre.

2.  La démarche de l’association se veut multidisciplinaire, avec une volonté de transversalité entre les genres, les cultures et les domaines artistiques et scientifiques.

3.  Elle favorise les espaces de rencontre avec des publics diversifiés mais aussi avec les professionnels de différents domaines artistiques et scientifiques.

4.  Pour  finir,  elle  développe  une  approche  didactique  et  pédagogique  en orientant ses projets de manière thématique et surtout interactive. Pour cela elle met en place et promeut des projets d’expositions, de formation et de médiation culturelle.

L’expérimentation est à la base de notre raisonnement. Nous aimons concevoir une action de médiation comme une expérience esthétique pour les participants. Le but était de se détacher d’une vision élitiste qui voudrait que l’art et sa pratique soient réservés à une catégorie de personnes. Nous partons du postulat que l’esthétique est l’expérience de toute personne qui reçoit ou crée une œuvre. Envisager l’art comme une expérience présuppose aussi que tout individu sans connaissances artistiques préalables peut vivre cette expérience. Ainsi, il s’agit de mettre en place une offre d’actions de médiation qui permettent de donner la parole au public, de rendre celui-ci partie prenante des actions, de s’en approprier le contenu et ainsi de se reconnaitre en celle-ci. 

Penser la médiation culturelle de cette manière permet ainsi de s’approcher des objectifs suivants : la participation culturelle de chacun, l’accessibilité ou encore l’émancipation par l’art. Dans cette idée, chaque expérience est propre à celui qui la vit et il ne s’agit donc pas d’espérer un résultat concret. L’action de médiation envisagée sous cet angle permet donc de créer une rencontre qui produira un résultat incertain et transformera les participants d’une manière imprédictible et souvent indicible.

Convaincues que la participation culturelle est un moyen essentiel de tisser un lien social fort avec l’environnement qui nous entoure, nous sommes persuadées que le public doit être actif pour s’approprier les réflexions qu’on lui propose. Nous pensons ainsi que l’expérimentation et la participation culturelle constituent un enjeu central dans la mise en place d’actions permettant une insertion digne de toutes les personnes qui pourraient être en difficulté. Ceci afin de tisser des liens forts entre les individus et les collectivités et ainsi de garantir le droit de chaque individu à prendre part à̀ la vie culturelle de sa région.